fbpx
Fermer

Actualités

Salon du livre de Québec 2022

Salon international du livre de Québec 2022 – Nous y serons !

4 avril 2022

Chaque année, le printemps amène son lot de douceurs : les journées qui s’allongent, l’odeur du lilas…et le Salon du livre de Québec !

Une fois encore, Hurtubise sera de la partie ! Venez nous rencontrer du 6 au 10 avril au Centre des Congrès, près du stand #442 (Distribution HMH).

Horaire des signatures au stand

Mercredi 6 9h à 21h

9h30 à 11h30 : Isabelle Roy
13h à 15h : Isabelle Roy
18h à 19h30 : Isabelle Roy

Jeudi 7 9h à 21h

9h30 à 10h30 : François Bérubé / Isabelle Roy
10h30 à 11h30 : François Bérubé / Isabelle Roy
13h à 14h : François Bérubé / Isabelle Roy
14h à 15h : François Bérubé / Isabelle Roy
17h30 à 18h30 : Marie-Christine Chartier / François Y. Doré / Isabelle Roy
18h30 à 19h : François Y. Doré / Isabelle Roy / François Bérubé
19h à 19h30 : François Bérubé / Geneviève Drolet
19h à 20h : Geneviève Drolet

Vendredi 8 9h à 21h

9h30 à 10h30 : François Bérubé / Isabelle Roy / Marc-André Pilon
10h30 à 11h30 : François Bérubé / Isabelle Roy / Marc-André Pilon
13h à 14h30 : François Bérubé / Isabelle Roy / Bertrand Dumont
14h30 à 15h30 : Josée Ouimet / Marc-André Pilon / Thomas Laberge
15h30 à 16h30 : François Y. Doré / Chris Bergeron / Geneviève Drolet
16h30 à 18h : Bertrand Dumont / Catherine Perrin / Cyrille Barrette
18h à 19h : Valérie Chevalier / Marc-André Pilon / Natasha Kanapé Fontaine
19h à 20h : Valérie Chevalier / Benoit Picard / Thomas Laberge

Samedi 9 9h à 21h

9h à 10h : François Bérubé / Yanick Villedieu / Marc-André Pilon
10h à 11h : Rose-Line Brasset / François Bérubé / Catherine Perrin
11h à 12h : Rose-Line Brasset (jusqu’à 11h30) / Valérie Chevalier / Marc-André Pilon
12h à 13h : Valérie Chevalier / Yvon Lambert / Bertrand Dumont
13h à 14h : Yvon Lambert (jusqu’à 13h30) / Natasha Kanapé Fontaine / Bertrand Dumont
14h à 15h : Simon Boulerice / Marie-Christine Chartier / Sophie Laurin
15h à 16h : Yanick Villedieu / Catherine Perrin / Chris Bergeron
16h à 17h : Sophie Laurin / Natasha Kanapé Fontaine / Cyrille Barrette
17h à 18h : Chris Bergeron / Cyrille Barrette
18h à 19h : Jean Désy / Chris Bergeron

Dimanche 10 9h à 17h

10h à 11h : Rose-Line Brasset / Marc-André Pilon / Yanick Villedieu
11h à 12h : Rose-Line Brasset (jusqu’à 11h30) / Marc-André Pilon / Yanick Villedieu
12h à 13h : Sophie Laurin / Chris Bergeron / Cyrille Barrette
13h à 14h : Sophie Laurin / Marie-Christine Chartier / Natasha Kanapé Fontaine
14h à 15h : Thomas Laberge / Marie-Christine Chartier / Benoit Picard (jusqu’à 15h30)
15h à 16h30 : Chris Bergeron (à partir de 15h30) / Geneviève Drolet

Animations

Jeudi 7 9h à 21h

16h30 : Entrevue de Marie-Christine Chartier
18h30 à 19h : Entrevue de Geneviève Drolet avec Tanya Beaumont, Radio-Canada

Vendredi 8 9h à 21h

13h : Remise du Prix des Collégiens pour Chris Bergeron, suivi d’une séance de dédicace
17h à 18h : Natasha Kanapé Fontaine : Auteur.e Studio

Samedi 9 9h à 21h

11h30 à 12h30 : Natasha Kanapé Fontaine : table ronde «Unir les forces des peuples autochtones et québécois : comment se rallier après les traumatismes ?»
12h30 à 13h30 : Chris Bergeron en prescriptions littéraires ALQ
17h à 18h : Jean Désy : table ronde «La poésie pour vivre, soigner, résister.» Discussion avec des poètes sur la place qu’occupe la poésie dans leur vie, le monde et leurs rêves, au Bistro littéraire Télé-Québec
19h : Natasha Kanapé Fontaine en signature au kiosque de la librairie Hannenorak

Dimanche 10 9h à 17h

15h à 15h30 : Chris Bergeron : discussion croisée «Les cultures queer et les discours dominants»

On a bien hâte de vous voir!

PRIX ESTRIEN DE LITTÉRATURE GRAND PUBLIC

18 octobre 2021
Félicitations à Nathalie Lagassé, qui a remporté le prix estrien de littérature grand public pour son roman historique Tel était leur destin, tome 3, Contre vents et marées.

https://www.latribune.ca/…/


TEL ÉTAIT LEUR DESTIN
3. Contre vents et marés
De Nathalie Lagassé
Seigneurie de Beaubassin, Acadie, 1682. Appelés par la mer et la pêche, André Mignier et sa femme Marie Jacques Michel ont décidé de quitter le village de Saint-Joseph pour s’installer dans la concession qui leur a été offerte par le sieur de Lavallière. Mais une drôle d’ambiance règne au village: la seigneurie est le théâtre de persistantes querelles depuis plusieurs années déjà, et certains habitants profitent de ce climat hostile pour créer bien des remous…

Découvrez également toute la triologie !
1. De l’autre côté de l’océan
2. Les racines d’un village

PRIX LITTÉRAIRES DU GOUVERNEUR GÉNÉRAL 2021

14 octobre 2021

Quelle fierté d’apprendre que le roman Stella qu’est-ce que tu fais là ? écrit par Sandra Sirois est finaliste aux Prix littéraires du Gouverneur général du Canada dans la catégorie Littérature jeunesse.
L’annonce du vainqueur des Prix 2021 se fera le 17 novembre.

Félicitations à tous les finalistes !

En savoir plus : https://livresgg.ca/


STELLA QU’EST-CE QUE TU FAIS LÀ ?
De sandra Sirois

Le jour de la rentrée dans sa nouvelle école, Stella Savoie accepte de se joindre au groupe des élèves les plus populaires de son niveau, sans se douter que ses nouveaux « amis » sont loin d’être aussi gentils qu’ils en ont l’air. Rapidement, la jeune fille de 14 ans devient la cible de moqueries, même de menaces. Jusqu’où iront-ils ? Et surtout, comment Stella se sortira-t-elle de cette situation infernale?
L’histoire de Stella, percutante et vraie, montre que les apparences sont souvent trompeuses et que tous peuvent être victimes d’intimidation.

Et ne manques pas la sortie du Tome 2 le 17 novembre en librairie !

Festival international des séries à Cannes

23 septembre 2021

Je voudrais qu’on m’efface d’Anaïs Barbeau-Lavalette sera en compétition au prestigieux Festival International des Séries à Cannes ! Elle sera en compétition avec 10 autres séries dans la catégorie Séries Courtes. Le festival aura lieu du 8 au 13 octobre 2021.

Le livre :
Hochelaga-Maisonneuve. S’y croisent sans se voir Roxane, Mélissa et Kevin, chacun de son côté du Bloc, chacun au départ de sa vie. À douze ans, ils composent avec le monde dans lequel ils arrivent. Entre le coin des putes, les matchs de lutte, les virées alcoolisées des adultes et la classe des « orthos » où on essaie de les intégrer, ils plongent dans leur imaginaire et tentent de sauver leur peau. Y arriveront-ils?

Dans les scènes touchantes ou drôles d’un récit choral, l’écriture cinématographique épouse la langue blessée des acteurs. Je voudrais qu’on m’efface, une histoire où l’émotion court, vive mais sans pathos, dessinant une chronique montréalaise qui culmine dans l’espoir inaltérable de l’enfance.

 

 

Naïm KATTAN 1928 – 2021

5 juillet 2021

Avec le décès de Naïm Kattan, le Québec perd un grand écrivain

 

 

C’est avec beaucoup de tristesse que les Éditions Hurtubise ont appris le décès, le 2 juillet dernier, de l’écrivain Naïm Kattan. D’origine juive irakienne, Naïm a étudié à Bagdad puis Paris avant de choisir le Québec en 1954. Rapidement, il intègre le milieu culturel québécois et canadien, il se lie d’amitié avec les intellectuels d’ici avec lesquels il partage ses idées, entre autres, sur le rôle de l’écrivain migrant.

Le thème de l’exil va marquer l’ensemble de son oeuvre qui, dès ses premiers écrits, porte un regard unique sur les relations interculturelles. Son premier essai, Le réel et le théâtral, connait un vif succès en 1970, en plus de remporter le Prix France‐Canada. En 1975 paraît son premier roman : largement autobiographique, Adieu Babylone retrace son parcours au Moyen‐Orient et établit des ponts entre sa terre natale et sa terre d’accueil.

Naïm Kattan a publié plus de quarante ouvrages et a reçu de nombreux prix et distinctions. Il était notamment officier de l’Ordre du Canada, membre de l’Académie des lettres du Québec et chevalier de la Légion d’honneur de France. Le prix Athanase‐David lui a été décerné en 2004 pour l’ensemble de son oeuvre, en reconnaissance de sa contribution remarquable à la littérature québécoise.

 J’ai eu la chance et le privilège de connaître Naïm dès mon arrivée au Québec en 1973. Il publiait alors Ècrivains des Amériques. Les Éditions Hurtubise ont publié la plupart de ses essais, ses romans et ses nouvelles, mais au‐delà des relations éditoriales c’est une profonde amitié quasi familiale qui s’est développée entre nous. Naïm c’était la réunion du Moyen‐Orient et de l’Occident, c’était l’ouverture d’esprit, la tolérance, la curiosité, mais également l’homme de famille avec un grand F. – Hervé  Foulon, président du Groupe HMH de 1979 à 2018

À l’automne 2020, à l’occasion du 60e anniversaire des Éditions Hurtubise, Naïm Kattan a été tout naturellement choisi parmi les dix auteurs marquants de l’histoire de la maison. Toute l’équipe du Groupe HMH, qui perd un fidèle auteur et un grand ami, offre ses plus sincères condoléances à sa famille et tient à souligner le travail exceptionnel de Naïm Kattan.

Journée mondiale du livre et du droit d’auteur

23 avril 2021

 

« La journée mondiale du livre et du droit d’auteur est un moment fort pour rappeler l’importance de la lecture pour favoriser l’épanouissement et l’enrichissement intellectuel de notre société. Plus encore en période de pandémie, la lecture est un puissant vaccin contre l’isolement. Un vaccin porté par des autrices et auteurs remarquables dont les éditeurs d’ici travaillent sans relâche, et tous les jours, à la défense des droits et au rayonnement des mots »

Arnaud Foulon, président de l’ANEL et vice-président, éditions et opérations (Groupe HMH)

Michel Noël n’est plus, le Québec perd un grand auteur

13 avril 2021

C’est avec beaucoup de tristesse que les Éditions Hurtubise ont appris le décès de l’auteur Michel Noël. Métis d’ascendance algonquine, il a écrit de nombreux ouvrages : essais, livres d’art, pièces de théâtre, recueils de poèmes, albums et surtout des romans pour la jeunesse, toujours pour faire connaître la riche culture autochtone du Québec.

Tout au long de sa vie, Michel Noël a transmis l’amour de l’histoire, la fierté du patrimoine et des traditions. Il a joué un rôle primordial dans la vie culturelle québécoise, amérindienne et inuite. En 1981, il publie chez Hurtubise Les Papinachois, série de contes amérindiens pour les jeunes, illustrés par Joanne Ouellet. Ces ouvrages ont connu un grand succès ici comme en Europe, et furent également traduits en cri et en montagnais.

Aux Éditions Hurtubise, Michel Noël a ensuite publié, entre autres, Hush! Hush! (Prix Saint-Exupéry), Nishka, Le Capteur de rêves, Journal d’un bon à rien, Le coeur sur la braise, Hiver indien, La Ligne de trappe (Prix Alvine-Bélisle, 1999), L’Homme de la toundra, Eskoumina, Arts traditionnels des Amérindiens et Sila : mythologie et métamorphoses dans l’art inuit. En 2013, il a remporté le prestigieux prix TD de littérature pour l’enfance et la jeunesse pour son magnifique et envoutant roman À la recherche du bout du monde.

À l’automne 2020, à l’occasion du 60e anniversaire des Éditions Hurtubise, Michel Noël avait été choisi parmi les dix auteurs les plus marquants de l’histoire de la maison. Toute l’équipe du Groupe HMH, qui perd un grand auteur et un grand ami, offre ses sincères condoléances à sa famille et tient à souligner le travail exceptionnel de Michel Noël.

Renseignements :
Amélie Tremblay,
responsable des communications
[email protected]
cellulaire : 514 679-1523

Téléchargez le communiqué de presse

Je lis québécois! On fait de grands livres au Québec!

27 octobre 2020

Lancement d’une campagne de promotion collective du livre québécois dans les librairies d’ici

Le regroupement d’associations et d’entreprises du milieu du livre – l’UNEQ, l’ANEL, l’ALQ, Archambault, COOPSCO, Les Libraires, Renaud-Bray, l’ADELF et l’AQSL – est fier de lancer « Je lis québécois », une campagne publicitaire d’envergure s’adressant à toute la population québécoise qui valorisera le livre d’ici tout en stimulant l’achat dans les librairies bien de chez nous. C’est grâce à une coopération entre ces neuf acteurs influents de l’écosystème du livre, ainsi qu’au soutien financier du gouvernement du Québec, par l’entremise de la Société de développement des entreprises culturelles (SODEC), que la campagne publiciaire « On fait de grands livres au Québec! » brillera de tous ses feux dès aujourd’hui, sous forme de bannières publicitaires, de publicités télévisuelles et de messages radios.

L’agence montréalaise Macadam a été sélectionnée par le regroupement afin d’élaborer un concept qui fait résonner les slogans : « On fait de grands livres au Québec! » et « Je lis québécois! », visant à engendrer un vif engouement pour la littérature et les écrivains.es d’ici! Sur un ton humoristique, ludique et coloré, le message est axé sur le livre québécois, un produit culturel « audacieux », « fascinant », « brillant », « hallucinant », qui peut à la fois toucher, surprendre, faire réfléchir ou émerveiller. Le choix du livre d’ici peut se faire en librairie, selon les besoins des la lecteurs.trices, qui est redirigé vers des sites commerciaux d’achats en ligne sur la page jelisquebecois.com.

Les conséquences de la pandémie sur le marché du livre sont à l’origine de cette initiative, dans un contexte où l’achat local est encouragé par le gouvernement afin de stimuler notre économie. Il n’empêche que, pendant le confinement, le livre est devenu un remède efficace à la morosité. Par cette campagne publicitaire, le regroupement désire rappeler à tous.tes la richesse de notre littérature, l’importance de soutenir la création québécoise et offrir aux lecteurs.trices la possibilité de partir à la rencontre de leurs écrivains.es favoris.tes en librairie.

« Notre gouvernement est heureux de soutenir, par son plan de relance économique du secteur culturel, cette campagne qui fait la promotion du livre d’ici. Dans le cadre de ce plan lancé en juin, une somme de 6,8 millions a été allouée à la SODEC pour bonifier les programmes existants destinés aux maisons d’édition et aux librairies agréées. Ajoutons que dans le cadre du plan de relance, un soutien de 6,5 millions a été attribué aux artistes et aux écrivains. Pour nous, il est primordial que les artisans de la chaîne du livre soient non seulement soutenus dans la poursuite de leurs activités en cette période de pandémie, mais également mis en valeur auprès des Québécoises et des Québécois. Je salue donc cette formidable initiative du regroupement et remercie la SODEC pour sa collaboration. Notre littérature contribue à forger cette identité dont nous sommes fiers, et il est important d’en promouvoir la richesse. »

Nathalie Roy, ministre de la Culture et des Communications

Finaliste du Prix Arlette-Cousture 2020

22 juillet 2020

L’Association des auteurs de la Montérégie remettra en septembre le Prix Arlette-Cousture, décerné à un roman, un recueil de nouvelles ou un récit littéraire publié entre le 1er janvier et le 31 décembre 2019.

Pour cette année, nous sommes heureux de compter La quête d’Alice Gagnon, tome 2 parmis les finalistes !
Pour en savoir plus sur le prix et les finalistes :

Voici les finalistes des Grands Prix du livre de la Montérégie 2020