fbpx
Fermer

Max et Cam sont amis. C’est une de leurs seules certitudes. Sauf que la ligne entre l’amour et l’amitié, c’est comme de la peau : au fil du temps, elle s’amincit.

Max a un peu le syndrome de l’enfant-roi, cela dit c’est un gars cool, sociable et insouciant. Sa relation avec ses parents est complexe. Il aime les femmes et les femmes le lui rendent bien. Max aime Cam, surtout, mais il ne sait pas comment s’y prendre avec elle. C’est dur d’aimer quelqu’un quand on a peur de tout gâcher.

Cam est brillante, sensible et meurtrie. Son monde est petit, son coeur énorme. Elle termine une maîtrise, ira au doctorat. Elle rêve d’être artiste, sera probablement professeure. Cam aime Max, mais c’est dur d’aimer quand on s’est si souvent fait briser.

Que faire quand on aime quelqu’un, mais qu’on ne sait pas si aimer suffit?

Un roman à deux voix qui saura séduire les lecteurs par son authenticité et son écriture tout en finesse.

Afficher

On en parle

Une plume sensible, qui aborde avec tendresse la mince frontière entre l'amour et l'amitié.
– Nathalie Roy, Les Bouquineries (Salut Bonjour)

Une lecture charmante et divertissante qui est idéale au bord de la piscine!
– Pascale-Lou Angelillo, Elle Québec

Un coup de foudre littéraire ! [...] Ce que j'aime par-dessus tout dans ce roman, c'est la plume de Marie-Christine. Ses dialogues, tout en finesse, en sous-entendu, en petit flirt rigolo, en ironie et sarcasme [...].
– Shirley Noël, Info-Culture

Dotée d'une plume légère, élaborée et simple, Marie-Christine sait manier les mots autant que les relations humaines.
– Clara Lacroix, Les bouquineries

Ce roman saura sans aucun doute rejoindre les jeunes adultes d'aujourd'hui. Écrit d'une plume très actuelle, narré par les deux personnages, il s'implante dans un décor qui rejoindre les générations Y et Z.
La Bibliomaniaque

L'autrice manie l'intrigue d'une façon savoureuse!
Un mot par page

L'allégorie des truites arc-en-ciel est un roman qui fait du bien. Il apaise, nous rend plus humains. Il rationalise nos craintes dans une relations, autant amicale qu'amoureuse. 
Les bibliophiles de Québec

J'ai aimé ce roman parce que je l'ai trouvé vrai. Authentique. Parce que ce n'est pas toujours facile de faire confiance et que ce n'est pas tout le monde qui apire à un « standing » ou au gros salaire. C'est correct de juste vouloir être bien. C'est vraiment ça que j'ai vu dans ce texte: la recherche de l'équilibre. Un gros coup de coeur que je recommande chaudement.
Des histoires de lettres et de mots

Beau, beau, beau! Quelle douce romance! Ce premier roman de Marie-Christine Chartier m'a beaucoup ému. 
Live in fictional worlds

Fine observatrice de son époque, Marie-Christine Chartier met en scène la complexité de trouver l'amour au temps du numérique.
– Matthieu Dessureault, Le Fil