fbpx
Fermer

Nouvelle-France, 1678. De retour d’un exil de cinq ans en France, Marcellin Perré s’établit entre Verchères et Varennes à titre de notaire de ces deux seigneuries. Il s’y fait construire un manoir qu’il arme de manière à tenir tête aux Iroquois, qui font alors planer sur la colonie un danger permanent. Il s’occupe des transactions passées par les habitants du lieu et voit au bonheur de sa femme et à l’éducation de ses enfants, qu’on voit grandir et choisir leur voie.

Aucune facette de la merveilleuse mais rude existence de ces temps n’épargne les Perré, et la précarité de cette vie s’exprime sous les formes les plus diverses : attaques iroquoises, épidémies sans pitié, hivers rigoureux, disettes terribles. La survie en Nouvelle-France est un défi quotidien, mais aussi une histoire d’amour entre ses habitants et cette terre de tous les espoirs.

Une fois encore, Michel Langlois nous fait redécouvrir des aspects oubliés et fascinants du quotidien de nos ancêtres à l’époque glorieuse et mouvementée de la fin de l’Ancien Régime.

Afficher
Droits vendus en
Français