Fermer

Sur une photo, je regardais l’objectif avec un air victorieux, le visage sali de boue séchée. Florence, à côté de moi, avait une écorchure au front et la bouche pleine de pomme. Marie, un peu à l’écart, était agenouillée dans une flaque vaseuse. Elle souriait en écartant des mèches de cheveux de son visage. Ses beaux cheveux blonds, sales et mouillés. Dans le coin droit, un garçon, les bras croisés […]. Notre amitié avait commencé là. Dans un verger de la Rive-Sud, à l’automne 1980. Trois petites filles, une sortie aux pommes, une flaque de bouette et un vilain garçon nommé Éric Denicourt.

Après trois ans d’amour à sens unique, Sarah met fin à sa relation avec Charles et décide de s’éloigner d’une vie qui ne lui convient plus. Laissant derrière elle ses deux meilleures amies, Florence et Marie, elle part travailler à l’étranger. Sa fuite sera toutefois de courte durée puisqu’elle sera rappelée d’urgence au pays.

À partir de cet instant, Sarah devra reconstruire son univers. Elle réapprendra à s’ouvrir aux autres et à retrouver de nouvelles certitudes. Au moment où la présence de ses amies deviendra son seul point d’ancrage, Sarah verra Florence et Marie vivre, elles aussi, des événements charnières. Trente ans après le début de leur grande amitié, les liens qui les unissent résisteront-ils aux intempéries?

Afficher
Littérature moderne et contemporaine Thème narratif : amour et relations