Fermer

La Force de vivre - Tome 2 (compact)

Les combats de Nicolas et Bernadette
Collection Compact

Revenu se fixer pour de bon au Canada après sept ans passés à guerroyer en Europe, Nicolas Grenon, le fils d’Edmond et d’Émilie, participe à une expédition visant à l'établissement de Drummondville, dont les anglophones veulent faire la métropole anglaise du Bas-Canada. Pour ses états de services en tant que soldat, Nicolas se voit octroyer une terre dans le canton de Wickham, où il s’établit comme cultivateur. C’est au cours de cette expédition que Nicolas apprendra, par hasard, l’étonnant mystère de sa famille… Du côté de Québec, sa mère et sa sœur Dorothée vont continuer à tenir auberge, grâce à l’aide de Romuald et, surtout, grâce à la venue de Ludovic Lahaie, fils d’aubergiste, qui épouse Dorothée, tandis qu’Émilie en fait autant avec Romuald. Grâce à la complicité de Nicolas, Ludovic va pouvoir acheter un terrain dans Drummond. Là, après avoir vendu l’auberge de Québec, il en ouvre une nouvelle où il loge en compagnie de Dorothée, d’Émilie et de Romuald. Après dix ans sur sa terre, Nicolas loue le magasin général de Drummond. Nicolas et Ludovic s’y retrouvent en butte à l’hostilité des Anglais peu désireux de voir leur milieu envahi par des Canadiens français. Cette hostilité atteindra son point culminant lors de la rébellion de 1838-39, lourde de conséquences sur le destin de Nicolas et du cadet de ses fils, Emmanuel, qui devra quitter Drummond pour Baie-Saint-Paul. La trame principale de ce roman rappelle comment les Canadiens français établis autour de Drummondville en ont fait, contre toutes attentes, une ville française – un épisode méconnu de l’histoire du Québec.

Afficher
Série
La Force de vivre
Roman historique Sagas familiales Québec (ville) Québec : Centre-du-Québec Première moitié du 19e siècle, de environ 1800 à 1850