Fermer

Brève histoire du progrès

Collection Constantes

Par Ronald Wright

Texte original en anglais traduit par Marie-Cécile Brasseur

La croissance effrénée de la population humaine, de la consommation et de la technologie au XXe siècle a imposé à la planète un fardeau. Dans cet essai, Ronald Wright soutient que ce fâcheux dilemme du monde moderne est en fait aussi vieux que la civilisation. L’histoire a en effet prouvé que le progrès, quel qu’il soit, mène directement à l’échec et à l’anéantissement. La fin du monde est donc inévitable, et elle sera la faute de l’homme. Ce n’est qu’en décodant les constantes du progrès et des échecs désastreux constamment reproduits pas l’humanité depuis l’âge de pierre que nous pouvons espérer repérer les dangers, user de sagesse et nous sauver de notre triste destinée. Vendu à plus de 65 000 exemplaires au Canada anglais, cet essai a été traduit en dix langues.
Afficher
Essais littéraires Questions éthiques : progrès scientifiques et technologiques Comportement social